En salle à Montréal

Keep the Lights On | Ven 7 déc 2012

6 décembre 2012

Keep the Lights On

COMÉDIE DRAMATIQUE | Origine : États-Unis – Année : 2012 – Durée : 1 h 41  – Réal. : Ira Sachs – Int. : Thure Lindhardt, Zachary Booth, Marilyn Neimark, Paprika Steen, Sebastian La Cause, Stella Schnabel  – Dist. / Contact : Music Box (États-Unis) | Horaires / Versions / Classement : Cinéma du Parc

Résumé
L’aventure d’un soir entre Eric, cinéaste documentaire, et Paul, qui travaille dans une agence de rencontre, se transforme en rapports amoureux et conflictuels qui les poussent à prendre une décision afin de survivre l’un à l’autre.

En quelques mots
★★
Avec The Delta (1996), Forty Shades of Blue (2005) et encore plus Married Life (2007), Ira Sachs plaçait ce qu’on appelle dans la plupart des cercles branchés le queer cinema (injustement puisque ce qualificatif lui donne un sens, à mon avis, péjoratif) dans la mouvance mélodramatique, lui attribuant ainsi une saveur à la fois prodigieuse et sensible. Ici, la relation amoureuse entre les deux amants se situe entre 1998 et 2007, dans le milieu gai du Manhattan plutôt aisé. Erik est jeune documentariste fervent du sexe par téléphone ; Paul travaille comme avocat et penche du côté de la bouteille et des drogues, mais sans vraiment perdre le nord. À travers ce rapport de force raconté du point de vue d’Erik, le réalisateur suggère une mise en scène elliptique, mais également construite autour d’épisodes secondaires parfois stériles culminant vers une issue tout à fait, et c’est dommage, prévisible. Ce qui manque à Keep the Lights On, c’est surtout l’émotion et l’elasticité des précédentes réalisations. Nous devons toutefois concéder à Thimios Bakathakis les honneurs qu’il mérite pour sa direction photo, jouant la carte de la nostalgie dans sa composition visuelle tamisée d’une lumière dorée. Mais le film vaut surtout pour l’interprétation plus que convaincante des deux comédiens, respectivement Thure Lindhardt et Zachary Booth, lumineux. >> Élie Castiel

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel. ★★★★ Remarquable. ★★★ Très bon. ★★ Bon. Moyen. Mauvais. ☆☆ Nul … et aussi 1/2 — LES COTES REFLÈTENT UNIQUEMENT L’AVIS DES SIGNATAIRES.

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.