En salle à Montréal

20-22 Ω

8 février 2019

| PRIMEUR |
Semaine 06
Du 8 au 14 février 2019

RÉSUMÉ SUCCINCT
L’Anthropocène, ou l’ère de l’Homme, désigne une nouvelle époque géologique, qui est caractérisée par l’influence déterminante de l’être humain sur la biosphère. Celui-ci transforme son mode de vie, son environnement et même son corps par le biais de la technologie, et s’éloigne de plus en plus de l’état naturel des choses.

LE FILM
DE LA SEMAINE
| Sophie Leclair-Tremblay |

★★★ ½

NOSTALGIE DU PRÉSENT

Documentaire optant pour une approche symphonique, 20-22 Ω est un film méditatif où Thierry Loa choisit de représenter l’Anthropocène, ou mieux, l’évolution du monde et celle de la civilisation moderne. Le long métrage, façonné par ses images lyriques en pellicule noir et blanc où se découpent sous nos yeux une centaine de lieux tous plus différents les uns des autres, montre l’activité humaine sous plusieurs formes, que ce soit en observant des danseurs au milieu d’une foule de gens dans le métro ou la profondeur du regard de quelqu’un qui s’adonne à une activité banale.

La rencontre de la poésie des images et de l’audace de l’univers sonore (sans aucun dialogue, composé d’orgue, d’extraits de chorale et de chants de gorge Inuit) soulève la densité des foules ainsi que la mécanisation qui affecte l’univers dans lequel nous vivons. Car qui dit activité humaine moderne dit technologie, et 20-22 Ω tente de nous laisser entrevoir une vivacité malgré ce comportement mécanique dont la civilisation est imprégnée. Si les êtres ne prennent pas le temps d’observer ce qui se trouve autour d’eux, le cinéaste le fait à leur place, tout en observant leur déconnexion.

20-22 Ω ne cesse de marquer les esprits par sa beauté et son dynamisme et de traverser le temps en procurant une sensation de mélancolie et de nostalgie sur son passage.

La représentation d’un lieu paradisiaque prend une tout autre forme lorsqu’elle rencontre cette densité d’individus concentrés sur leurs appareils cellulaires dont la présence absorbe la splendeur de l’endroit, monopolisant l’attention de l’oeil. Parallèlement, nous assistons à diverses séquences expérimentales de machinerie et autres mécanismes dont l’industrialisation renvoie à cette réflexion sur la condition humaine. Le documentaire de Thierry Loa est majeur dans son propos comme dans sa forme qui s’apportent l’un à l’autre, et le résultat donne une immersion grandiose.

20-22 Ω ne cesse de marquer les esprits par sa beauté et son dynamisme et de traverser le temps en procurant une sensation de mélancolie et de nostalgie sur son passage; tout en faisant écho de l’état d’esprit et de la mouvance sociale d’aujourd’hui.

FICHE TECHNIQUE

Sortie
Vendredi 8 février 2019

Réal.
Thierry Loa

Origine(s)
Québec [Canada]

Année : 2018 – Durée : 1 h 52

Genre(s)
Documentaire expérimental

Langue(s)
Sans dialogue

20-22 Ω

Dist. @
Les Films du 3 mars


Classement
Tous publics

 Info. @
Cinéma du Parc
Cinémathèque québécoise

MISE AUX POINTS
★★★★★ Exceptionnel.  ★★★★ Très Bon.  ★★★ Bon.
★★ Moyen.   Mauvais. 0 Nul.
½ [Entre-deux-cotes]

2019 © SÉQUENCES - La revue de cinéma - Tous droits réservés.